PAROLES D'AMOUREUX DU VOYAGE: OLIVIA DUMAS CREPPY, BLOGUEUSE CULINAIRE MAIS PAS UNIQUEMENT



Olivia Dumas Creppy au Guatemala

Parce que les possibilités d'envisager les voyages sont infinies,

Parce qu'être un(e) "traveladdict" est une dépendance,  non  répréhensible pénalement, qui, au contraire, nous enrichit,



Parce que de la découverte d'une même destination, chaque voyageur ressent  et garde en mémoire des émotions ainsi que des souvenirs qui lui sont propres, lesquels sont marqués par son expérience et son histoire personnelles,



Parce que plusieurs avis valent toujours mieux qu'un seul,



Parce que tout simplement l'essence du JPV demeure, depuis l'origine, le partage,


Donner la parole, sur le blog, à des amoureux du voyage, m'est dès lors apparu comme une évidence.
.........................
   Il n' y a pas d'âge pour être esthète,  épicurienne ,  passionnée  ou même les 3 à la fois :)

Et ce n'est certainement pas notre sixième invitée de "Paroles d'Amoureux du Voyage" qui me contredira.

      Elle qui, depuis sa plus tendre enfance, est sensible au BEAU, affectionne  l'Art, sous toutes ses formes, et croque la vie à pleines dents, en profitant aussi bien de chacune des opportunités qui s'offrent à elle qu'en vivant intensément toutes ses passions.

Ainsi,  la prise de conscience de sa fibre artistique (que sa famille n'a, bien heureusement, pas tenté de brimer) remonte aussi loin que notre invitée puisse se souvenir.

   Amour du chant qui lui a permis d'accompagner vocalement sur scène plusieurs artistes et de faire partie de cœurs de gospel.

 Irrésistible inclination, laquelle ne s'est pas émoussée au fil des ans bien au contraire, pour la danse.

 Ainsi que passion, pendant quelques années du moins, pour l'univers de la mode où elle a réussi à se faire un nom en tant que mannequin pour des marques connues, telles que L’ Oréal, ou d'autres un peu moins renommées.

 Et bien qu'elle ait désormais raccroché,  elle tourne encore quelques campagnes publicitaires qu'elle prend le temps de choisir afin de s'assurer de l'adéquation entre ces dernières et ses convictions personnelles.

   Au rang de celles ci figurent, notamment, la sensibilisation à la beauté de la Femme noire en mettant l'accent sur la réhabilitation du port du cheveu crépu ainsi que le refus de la dépigmentation.

Des problématiques, qui restent toujours d'actualité,  qu'elle évoquait déjà, en 2008, sur une page Facebook dédiée.

   Son affection pour le Beau l'a, quant à elle, conduite,  et ce, après bien des hésitations, vers des études d'architecture et de home staging .

In fine, et pour ne pas se trahir, le métier qu'elle a finalement choisi d'exercer a le mérite d'allier tout autant art, d'une certaine manière, beauté mais surtout une autre de ses passions : la gastronomie.

(Quand je vous disais que cette invitée, qui avoue elle même avoir "une soif de connaissance et ne jamais s’arrêter" avait plus d'une corde à son arc !)

Car cette (active et reconnue par ses pairs) blogueuse culinaire lyonnaise,  membre de la Foodistateam de la ville et, par ailleurs, cuisinière de talent (à en juger par les alléchantes photos, qu'elle poste sur Instagram, des mets qu'elle concocte), officie désormais en tant que chroniqueuse culinaire pour la Conciergerie Gastronomique.

Subtile façon de découvrir, à mon sens, d'autres contrées.

   En effet, explorer le monde, à travers différents prismes, est un autre puissant leitmotiv qui l'anime depuis toujours.  

OUI, notre invitée est également une voyageuse passionnée et avertie !

    En témoignent ses pages personnelles sur les réseaux sociaux où elle partage des clichés, savamment choisis, de ses escapades, pour certaines très originales, à travers le monde !

C'est d'ailleurs cet amour, pour ce qui se passe au delà des frontières françaises, qui l'a poussée à créer, en 2013, Groom To Be Blog.

 Un wedding blog  permettant aux mariés du monde entier d'y puiser des idées de mariage atypiques et de prendre conscience de la façon dont les unions sont appréhendées sous d'autres cieux.

Il n'est donc pas étonnant que son billet sur les mariages traditionnels coutumiers d’Afrique noire (plus particulièrement ceux d’Afrique de l'ouest) ait reçu plus de 81000 vues !

    Dès lors, nul besoin de vous expliquer davantage que sa passion affirmée pour l'Ailleurs, est l'une des raisons pour lesquelles il me tardait de vous la présenter dans le cadre de "Paroles d'Amoureux du Voyage"

Elle, c'est notre 6 ème invitée : Olivia Dumas - Creppy.

....................................

Que t' évoque la notion de voyage ?

   Le voyage est, en premier lieu, synonyme pour moi de liberté, d'aventure mais surtout de connaissance.

Connaissance car lorsqu'on voyage, non, plutôt  lorsqu'on baroude ( car  impossible pour moi de parler de voyage si cela consiste uniquement à passer ses journées à bronzer à l'hôtel, et ce, quand bien  même l'établissement en question serait au bout du monde.), on apprend des autres, par le biais d'une confrontation de nos acquis et  certitudes, on découvre d'autres façons de vivre ainsi que d'autres peuples et surtout on apprend énormément sur soi-même. 

Le voyage m'évoque, en outre, l'immensité et ses multitudes possibilités dont je souhaite découvrir chaque secret. 

   En effet, et depuis la nuit des temps, l'être humain, enclin à découvrir " L'Ailleurs ", n'a jamais hésité à explorer ces lieux inconnus vers lesquels une petite voix intérieure le poussait à aller.

Si je reste persuadée que cet appel demeure profondément ancré, encore aujourd'hui, en nous, il n'en demeure pas moins que nous ne l'entendons plus du fait de notre sédentarisation et de nos obligations quotidiennes.

   En tout état de cause, résister à cet appel, pour qui parvient à nouveau à l'entendre, s'avère, in fine, impossible.

Voyager se muant presque en un désir viscéral.

Pour ma part, le voyage fait définitivement partie de moi et je ne pourrais pas vivre sans.


Que recherches tu lorsque tu parcours un blog de voyage ?

J'espère, tout d'abord, être surprise, avoir des adresses, conseils et/ou informations que je ne pourrais pas trouver dans un guide touristique classique.

 Mais ce qui au final m'importe le plus c'est d'avoir le ressenti du narrateur lequel me donnera vraiment l'impression d'y être, de voyager rien qu'en le lisant.

Comment définis tu le Journal d'un Pigeon Voyageur  en deux ou trois adjectifs ?
Généreux , pertinent et enrichissant.

Le JPV t a t il donné envie de découvrir une destination déjà évoquée sur le blog ? Si oui, laquelle et pourquoi ?

Le JPV m'a donnée envie de découvrir plusieurs destinations mais pour l'originalité du lieu j'ai choisi l'article sur le Sozo Hotel. 

Étant captivée par tout ce qui sort de l'ordinaire, il n'en fallait pas plus pour attirer mon attention et me donner envie d'une escapade à Nantes afin de passer plusieurs nuits  dans  cette ancienne chapelle du 19 eme siècle aujourd'hui reconvertie en hôtel.



 Pourquoi avoir choisi cette photo pour illustrer l'interview ?

Bien que ce cliché, pris à Antigua au Guatemala, ne soit pas le plus beaux de ceux figurant dans ma collection de photos de voyage, je l'ai choisi pour tout ce qu'il représente pour moi.

Car si j'ai toujours voyagé, j'ai vraiment appris à barouder et à être une vraie aventurière grâce à ce voyage. 

C'est en effet sur un coup de tête que j'ai fait mes valises et décidé de partir à l'aventure dans ce pays. 

J'étais seule, je ne connaissais personne et je n'avais pour seul atout que ma connaissance de l' espagnol.

Mon voyage, qui devait initialement durer une semaine, s'est finalement prolongé en un séjour de 6 mois sur place durant lequel j'ai trouvé un emploi et loué une maison.

Je suis donc passée du statut de simple touriste à celui de voyageuse et ai même sérieusement envisagé, à cette époque, de m'y installer plus durablement.

 Mais par amour, j'ai finalement renoncé à ce projet, que j'aurais surement mené à son terme si j'avais été célibataire, pour rentrer en France.

  En définitive, ce voyage m'a non seulement changée mais il m'a en outre fait prendre conscience du fait que voyager ferait partie, toute ma vie durant, de mes priorités.


Raconte moi ton plus beau souvenir de voyage

Oulala (rires) c'est la question la plus difficile que tu pouvais me poser tant j'ai une multitude de délicieux souvenirs en réserve.

Spontanément,   celui qui me vient à l'esprit est lors d'une sortie, avec des amis, sur la plage de Moya, une étendue perdue entre la forêt et le cratère Dziani Dzaha sur l'île de Mayotte, ayant pour objectif d'assister à la ponte des tortues

Une attente de plusieurs heures, véritable mise à l'épreuve, seuls au monde sur la plage,  après que les dernières personnes l' aient quittée, que le soleil se soit couché et que la nuit noire soit finalement tombée.

 L'atmosphère silencieuse qui régnait alors offrait tout autant une sensation de quiétude que d'inquiétude et n'était troublée que par quelques bruits de Dame Nature :  mélodie des vagues, murmure de la foret.. 

Nous, nous scrutions désespérément l'horizon, autant que faire se pouvait, tentant d'apercevoir une tortue sortant de l'eau, qui bien souvent n'était qu'une vue de notre esprit.

Puis brusquement la lune fit son apparition et éclaira la plage.

 Magnifique ! Nous venions de passer des ténèbres à la lumière.

Il nous fallut encore patienter quelques heures avant que quelque chose de magique, ce que nous attentions tous, se produise : une tortue sortait de l'eau, juste au niveau où la mer et la plage étaient éclairées par un rayon de clair de lune.

C'est à distance respectable que nous avons enfin pu assister à tout le processus de la ponte.

Assurément l'un de mes plus magiques souvenirs de voyage !

Quelle est ta travel list idéale et pourquoi ce choix de destinations ?

  J'ai rarement des destinations arrêtées car mes envies touristiques sont très évolutives.

Toutefois les trois pays que je souhaite vraiment découvrir sont :

- L'Ouzbékistan, pays peu populaire,  pour ses magnifiques paysages à découvrir, son héritage culturel découlant de son statut de carrefour de grandes civilisations( car il a pendant longtemps été dominé  par les perses, les grecs, les mongols et les russes), la richesse de son patrimoine, notamment architectural,  sa plus ancienne copie manuscrite du Coran et enfin pour sa célèbre route de la soie.

- La Kirghizie, un pays accessible depuis peu,  pour ses steppes et ses nomades, ses randonnées alpines, ses chevauchées dans de luxuriants pâturages,ses yourtes, son mode de vie unique et ses espaces naturels préservés.

- La Tchétchénie, un pays où je rêve de me rendre sans pouvoir cependant me l'expliquer. Mais à bien y réfléchir, j'ai,peut être, un commencement de réponse : une volonté de savoir comment cet endroit, qui a été assimilé à l'enfer sur terre, se sort ( ou pas) de cet héritage douloureux lié à la guerre.

 Pour cette destination, j'espère néanmoins ne pas faire le voyage toute seule.


.................................

Merci Olivia Dumas Creppy d'avoir partagé, de façon aussi exhaustive, ta vision du Voyage et tes coups de cœur touristiques avec les lecteurs du JPV.

Chers lecteurs, si vous êtes à la recherche d'idées d'escapades, originales ou plus classiques, ou si vous recherchez une jolie adresse où vous régaler à Lyon, faites un tour sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram notamment) où Olivia Dumas Creppy est présente.

 Vous y trouverez, à coup sur, votre bonheur !

Et pour ceux qui n'ont pas encore lu l'article du JPV, consacré à Nantes, dont parle Olivia Dumas Creppy dans cette interview, vous savez ce qu'il vous reste à faire :)

A très vite pour découvrir un (e) autre amoureux du voyage!  


 Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article. 

Si si n'ayez pas peur :)

     Pour laisser vos commentaires c'est donc, un peu plus bas, juste après le logo du Journal d'un Pigeon Voyageur et le libellé de l'article.


Alors à vos plumes !

NB: Il vous faudra prouver que vous n'êtes pas un "ordinateur" pour voir votre commentaire 


Libellés : , , ,