PAROLES D'AMOUREUX DU VOYAGE : ALEXIS ROSSO, LE COIFFEUR STUDIO, SPECIALISTE DU CHEVEU TEXTURE, ADULE PAR LES DAMES


Alexis Rosso à Hong Kong

Parce que les possibilités d'envisager les voyages sont infinies,

Parce qu'être un(e) "traveladdict" est une dépendance,  non  répréhensible pénalement, qui, au contraire, nous enrichit,

Parce que de la découverte d'une même destination, chaque voyageur ressent  et garde en mémoire des émotions ainsi que des souvenirs qui lui sont propres, lesquels sont marqués par son expérience et son histoire personnelles,

Parce que plusieurs avis valent toujours mieux qu'un seul,

Parce que tout simplement l'essence du JPV demeure, depuis l'origine, le partage,

Donner la parole, sur le blog, à des amoureux du voyage, m'est dès lors apparu comme une évidence.

...................................

    Les tragiques événements dont Paris a, il y a un mois, été victime,  n'ont pas eu raison de la détermination des parisiens à continuer à vivre et à célébrer la Vie.

Si les rues, transports en commun, cafés, lieux de culture ou encore restaurants ont, dans les premiers jours qui ont suivi les attentats du 13 novembre, été désertés, force est de constater que les choses ont, à présent, quelque peu évolué.


Les fêtes de fin d'année qui se profilent (à grands pas) à l'horizon ainsi que la magie qui les accompagne participent, très certainement,  à ce retour progressif à la normale.


Paris se pare, ainsi, de mille feux.


  Pour le plus grand bonheur des petits, certes,  mais aussi des plus grands.


Un esprit, fédérateur, de fête perceptible de diverse manière.


 Dans les allées, bondées, du marché de noël installé sur les Champs Élysées. Devant les vitrines illuminées, où se presse une foule admirative, des grands magasins .


Au vu des nombreuses décorations embellissant, un peu partout, les grandes artères mais également les petites rues parisiennes.


Dans les boutiques où affluent tous ceux qui n'ont pas encore déniché le cadeau tant espéré, par leurs proches, au pied du sapin mais aussi ceux qui finalisent leurs menus de noël et de la saint sylvestre.


Des agapes qui mettront, certainement, à l'honneur les produits d'exception que sont, notamment,  champagne, foie gras,  chapon,  saint jacques et truffes sans, bien évidemment, omettre  les délicieuses bûches.


    Mais ces toutes imminentes fêtes riment également avec la volonté manifeste d'être, à cette occasion, véritablement 

 sur son 31 (c'est bien le cas de le dire) !

Une étape qui, pour les membres de la gent féminine, ne se résume pas seulement aux looks (souvent étudiés depuis plusieurs jours) qu'elles arboreront alors mais implique, aussi, le choix d'une jolie coiffure.


Coupe courte, tresses, tissage, cheveux naturels savamment coiffés, peu importe ! 


Pourvu que cette coiffure leur permette de rayonner et vienne, harmonieusement et toujours avec beaucoup d'élégance, terminer leurs looks.


   
Une préoccupation capillaire qui, à quelques jours du réveillon de Noël, me fait penser à un  homme,  aux véritables doigts de fée, dont j'ai croisé la route, de façon totalement fortuite (mais finalement avec  beaucoup de bonheur) il y a déjà quelques années.


C'est par le biais de la talentueuse (que l'on ne présente plus) maquilleuse Haydée Ferreira (qui m'avait été présentée par une amie) que j'ai découvert (après quelques essais infructueux chez d'autres) ce coiffeur-visagiste.


 Selon elle, il saurait  trouver THE coiffure devant me sublimer pour mon Big Day.


Quelques semaines et un rendez vous plus tard,  je fus ravie d'avoir suivi les conseils avisés d'Haydée car, en seulement quelques minutes, ce coiffeur d'exception avait su saisir l'essence de ce que je désirais et adapter cette coiffure à mon visage tout en s'assurant qu'elle 
s'associerait bien à la robe ainsi qu'au voile que j'allais revêtir.

Ses mots simples (pour une néophyte en la matière comme moi), son écoute attentive ainsi que son humilité m'ont, pour ainsi dire, immédiatement convaincue.


Il n y avait même pas lieu de faire un essai préalable car He was the one !


C'est ainsi que le jour J, entre deux éclats de rire, je me suis progressivement métamorphosée sous ses gestes précis.


Je n'oublierai pas l'émotion qui fut la mienne lorsque, son travail terminé, je me suis enfin vue dans une glace.


 Pas plus que celle de mes proches, alors présents, outre le photographe qui ne cessaient, tous, de s'extasier devant son "œuvre". 


Ni enfin les mots de mon cher et tendre,  lorsqu'il me découvrit, quelques minutes plus tard, à la mairie.


Une coiffure qui (réussit, de surcroît, le bienheureux exploit de tenir 3 jours sans (trop)se défaire) aura marqué les esprits..


  Mais cela n'est finalement pas étonnant car l'homme dont il s'agit fait figure, pour moi, de véritable magicien de la coiffure.


Et non je n'exagère pas !


En premier lieu parce qu'il en est passionné, depuis le plus jeune âge, ayant baigné dans cet univers grâce à sa mère qui possédait un salon de coiffure.


Mais cette inclination " de vouloir sublimer les femmes au quotidien " (pour réprendre ses propres mots) ne serait rien sans le talent inné qui est le sien, sa connaissance pointue du cheveu texturé (c'est à dire frisés, bouclés et crépus) alliée à sa maîtrise des meilleures techniques pour le magnifier (toutes deux acquises ces 20 dernières années) ainsi que l'esprit novateur dont il ne se départit jamais lorsqu'il imagine ses prochains modèles (c'est un visionnaire, je vous l'assure !).


   Autant d'atouts qui ont fait, notamment, de lui le coiffeur des stars afros: d'Inna Modja à Sonia Rolland en passant par Aissa Maiga .


  L'Homme providentiel des défilés et autre Fashion Week, reconnus, de mode (tels le Fima au Niger, l'Ethnik Show en Guadeloupe ou Kreyann au Cameroun).


 Celui que l'on s'arrache pour les shootings presse de divers magazines (comme Elle ou Black Hair) ou lors de tournages de vidéos.


 Et, in fine, l'homme des collaborations exclusives avec d'autres grands noms de la Mode dont Karl Lagerfeld .

  Impossible, en outre, de ne pas mentionner qu'il a, en sa qualité de spécialiste du cheveu texturé, également été choisi, en 2005, comme ambassadeur de Mizani (la marque du groupe L'Oréal adaptée auxdits cheveux) qu'il représente depuis lors.


A ce titre, s'il organise, entre autre, de nombreux ateliers démontrant à quel point Mizani répond aux besoins primordiaux desdits cheveux, sa "marque de fabrique"demeure les défilés durant lesquels ses, originales mais superbes, coiffures apportent une indéniable plus-value artistique à la marque.


   D'ailleurs j'ai ouïe dire que les prochaines semaines verront l'ouverture de l’École de Paris, un établissement de certification inédit (car premier du genre,  dédié à la formation relative aux cheveux texturés, à ouvrir en France), dont il sera l'un des formateurs !

Un autre, bienheureux, pas vers une meilleure appréhension de ce type de cheveu !


    Lui, c'est Alexis Rosso, notre nouvel invité de Paroles d'Amoureux du Voyage.


 Un coiffeur studio visagiste, opérant dans les plus grandes capitales occidentales de la mode (Paris, Londres et New York notamment) dont le travail  laisse,  plus d'un, bouche bée.


   Véritable artiste dans l'âme, Alexis Rosso pourrait également se définir comme un amoureux du Voyage.


Une envie d'ailleurs, un désir de découvrir d'autres cultures, un goût pour le métissage lesquels ne sauraient, en ce qui le concerne, uniquement s'expliquer par son métier le menant aux quatre coins du monde.


Car bien au delà de ses contingences professionnelles, l'ADN du Voyage fait, sans l'ombre d'un doute, partie de ses gènes.


Lui qui est, en effet, originaire de la Guadeloupe,  île française des Antilles dont la séculaire multiculturalité ne peut être passée sous silence et où chaque recoin invite au Voyage.

Lui, dont les membres de la famille viennent, également, d'un peu partout.


   Alors comment, dans un tel contexte, aurait il pu ne pas succomber au virus du voyage ?


Impossible.....


Entre deux avions ainsi que plusieurs défilés et formations, Alexis a bien voulu me livrer sa vision à ce titre.


Une interview que je suis très heureuse de partager, à présent, avec vous .

.........................................

Que t'évoque la notion de voyage ?

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement : pour moi Voyage rime, sans l'ombre d'un doute, avec Liberté.


Que recherches tu lorsque tu parcours un blog de voyages ?


 Etant, avant tout, amoureux des belles choses, je suis inexorablement  attiré par des récits, des lieux ainsi que des photographies qui sauront me faire rêver en me faisant découvrir du charme et pourquoi pas du luxe.
Pour autant, la recherche de ce dernier n'est pas mon unique motivation en parcourant ce type de blog. 
J'ai par exemple, un coup de cœur, pour tous ceux d'entre eux qui me permettront de découvrir des pays où existent une forte tradition artisanale ainsi que des marchés dont l'exploration est, toujours pour moi, un perpétuel émerveillement. 
A ce titre, vous comprendrez donc aisément pourquoi j'adore explorer les pays du continent africain .

Comment définis tu le Journal d'un Pigeon Voyageur en deux ou trois adjectifs ?
Au JPV,  j'associe 3 substantifs (lesquels pour moi, se complètent) que sont : aventure , beauté ainsi  que plaisir.



Le Journal d'un Pigeon Voyageur t'a t'il donné envie de découvrur une destination de voyage déjà évoquée sur le blog ? Si oui laquelle et pourquoi ?
Oui ! 
En parcourant le blog, j'ai eu un coup de cœur pour le billet consacré à la capitale égyptienne. 
Le Caire est, en effet, une destination qui me fascine depuis toujours ...serait ce dû à un sortilège pharaonique ? :)


Pourquoi avoir choisi cette photo pour illustrer l'interview ? 




Tout simplement parce qu'elle fut prise lors d'un de mes séjours à Hong Kong. 
Une ville dont la découverte m'a laissé un souvenir impérissable.

Raconte moi ton plus beau souvenir de voyage


  Il s'agit incontestablement de celui que j'ai effectué, au Niger, dans le cadre du FIMA (Festival International de la Mode Panafricaine) où j'ai coiffé les mannequins qui défilaient pour l'occasion.
Mais à ce, superbe, souvenir professionnel s'ajoute , non seulement, celui d'avoir découvert les splendides dunes, couleur de feu, du désert nigérien mais également celui d'avoir pu y assister à un splendide coucher de soleil.

Quelle est ta travel list idéale et pourquoi ce choix de destinations ? 
 Véritable citadin dans l'âme rien ne m'attire autant que les grandes capitales.
Je te dirai donc que Paris, Londres, New York, Hong Kong et Bangkok font partie de mes destinations favorites !

Merci Alexis d'avoir accepté, malgré ton planning chargé, de répondre à cette interview.

Chers lecteurs, ne manquez pas à présent d'aller découvrir l'univers Unique d'Alexis Eric Rosso, qui,  j'en suis certaine, vous séduira, sur son site web mais également sur sa page Instagram.


Et pour ceux qui n'ont pas encore lu l'article du JPV consacré au Caire dont parle Alexis  dans cette interview, vous savez ce qu'il vous reste à faire :)

A très vite pour découvrir un (e) autre amoureux du voyage!   


Et si le cœur vous en dit, vous pouvez également partager avec moi vos  impressions, émotions et pourquoi pas interrogations après lecture de cet article. 

Si si n'ayez pas peur :)

     Pour laisser vos commentaires c'est donc, un peu plus bas, juste après le logo du Journal d'un Pigeon Voyageur et le libellé de l'article.

Alors à vos plumes !

NB: Il vous faudra prouver que vous n'êtes pas un "ordinateur" pour voir votre commentaire 



Libellés : ,